Travail de nuit : comment gérer son sommeil ?

0
142
Travail de nuit sommeil

À l’heure où certaines personnes se lèvent pour aller travailler, vous allez rentrer chez vous pour rejoindre votre lit ? Et au moment où elles vont se coucher, vous vous préparez à commencer vos heures de travail ? Sachez que plus d’un quart des salariés en France adoptent ce type de rythme de travail. Plus précisément, ils travaillent entre 21 h et 6 h. Ces travailleurs atypiques dorment moins que les autres. Pourtant, il est connu de tous que le manque de sommeil peut nuire considérablement à la santé. Heureusement, il existe quelques astuces pour gérer son sommeil si on travaille de nuit.

S’aérer efficacement

L’horloge biologique est régie par le rythme veille-sommeil. À long terme, le bouleversement de ce mécanisme va entraîner diverses pathologies chez les travailleurs de nuit (diabète, hypertension…). À court terme, le dérèglement engendre des difficultés à trouver le sommeil. En effet, ces derniers auront du mal à s’endormir lorsqu’ils rentrent chez eux le matin.

Sortez pendant quelques minutes afin de respirer un grand bol d’air frais avant de rejoindre votre lit. Cependant, vous ne devez pas rester trop longtemps dehors au risque d’être fortement exposé à la lumière. Celle-ci risque alors de retarder l’endormissement.

Pour maximiser vos chances de retrouver le sommeil, il est conseillé de miser sur une bonne literie dotée d’un excellent matelas. Le choix de ce dernier doit se faire en fonction de divers paramètres comme votre morphologie et bien entendu votre budget. Consulter un matelas tediber avis vous permettra de connaître les spécificités de ce matelas de qualité.

Ne pas trop s’exposer à la lumière

L’autre point négatif du travail de nuit est que vous ne bénéficierez pas d’un sommeil de qualité en journée. Il est moins réparateur que celui de nuit. D’après les experts, un sommeil de qualité est conditionné par un environnement apaisant et une température ambiante correcte. Dormir dans l’obscurité est recommandée. Par conséquent, vous devez vous mettre dans un endroit à l’abri du bruit et de la lumière lors de votre sommeil en journée. En effet, la sécrétion de mélatonine est beaucoup plus efficace avec l’obscurité tandis que la lumière empêche sa production.

D’un autre côté, il est indispensable que la durée de votre sommeil quotidien soit fixe. Autrement dit, vous devez adopter des horaires réguliers pour les horaires de coucher et de lever bien qu’il s’agisse d’un sommeil de journée.

Se doucher à l’eau tiède

Prendre une douche avec de l’eau tiède est une technique efficace pour aider les travailleurs de nuit à gérer leur sommeil. Elle permet de réduire la température corporelle. Vous pouvez tout d’abord réaliser des exercices de respiration. La mise en place de cette routine est efficace pour avoir un contrôle sur le rythme veille-sommeil.

Pour une meilleure récupération après un travail de nuit, il faut immédiatement que vous vous couchiez une fois que vous arrivez à la maison. Plus précisément, il est préférable de dormir le matin plutôt que l’après-midi. En effet, le niveau de mélatonine est moins important par rapport à celui du cortisol durant l’après-midi. En allant vous coucher le matin, vous aurez l’assurance de profiter d’un sommeil profond plus ou moins identique à celui de nuit.

Avoir une bonne alimentation

Sachez également que tout travailleur de nuit ne doit pas négliger son alimentation pour bénéficier d’un bon sommeil. Prenez des repas équilibrés à des heures fixes afin de donner des repères à votre horloge biologique qui est déjà perturbée par votre mode de vie.

Avant de rejoindre votre poste, n’oubliez pas de prendre un dîner plus consistant. Pour cela, favorisez les légumes, la viande et les aliments à index glycémique moins important pour vous garantir une bonne énergie. Pour tenir sur la durée et pour que le manque de sommeil n’affecte pas considérablement votre organisme, hydratez-vous suffisamment durant vos heures de travail de nuit. Par la même occasion, ne vous privez pas de quelques collations en favorisant des aliments riches en protéines.

Autant que possible, évitez les produits excitants comme l’alcool ou le café. Ces derniers ont l’inconvénient de provoquer de l’insomnie. Si vous devez en prendre, veillez à ce que leur consommation s’effectue au moins 5 heures avant le coucher. Lorsque vous rentrez à la maison, ne sautez pas le petit-déjeuner. Bien que vous ayez hâte de retrouver votre lit bien douillet, vous devez prendre un petit-déjeuner léger.

Il faut noter cependant qu’il n’est pas rare de rencontrer des travailleurs de nuit qui ont des problèmes d’insomnie plus grave au fil des années. Pour ces derniers, le recours à un matelas de qualité est essentiel. Par ailleurs, les professionnels recommandent de suivre des séances de luminothérapie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here