Combien d’heures de sommeil de 2 à 6 ans ?

0
68
http://www.lovecheck.org/wp-content/uploads/2021/08/sary-zazakely.jpg
Adorable child resting on bed and keeping her hand on teddy bear while having pleasant dreams

Chez une personne adulte, le sommeil assure le bon fonctionnement de l’organisme. Il favorise la récupération physique et mentale. Il est donc clair qu’une nuit sans sommeil aura des effets néfastes sur votre journée et sur votre santé à long terme. En considérant cela, on comprend donc que ces moments de repos sont encore plus essentiels aux enfants. Combien d’heures de sommeil faut-il alors pour les enfants de 2 à 6 ans ? Vous trouverez des éléments de réponses dans ce mini-guide.

Le temps de sommeil des enfants de 2 ans

Un enfant de 1 à 2 ans aura besoin de 11 à 14 heures de sommeil par jour. Pour cette tranche d’âge, il faut maintenir un horaire de sommeil régulier. Ne laissez pas votre enfant faire de longues siestes dans la journée. Un repos diurne de plus de 15 heures risque de provoquer des insomnies et des difficultés d’endormissement chez l’enfant. Aidez votre enfant à s’apaiser une demi-heure avant l’heure de coucher la nuit.

S’il refuse d’aller au lit, soyez doux, mais ferme sur votre objectif. Pensez de même à investir dans un matelas de qualité pour assurer des nuits paisibles à votre petit. Un matelas mousse polyuréthane va assurer un excellent confort à votre enfant durant son sommeil. Ce type de couchage va lui éviter des douleurs musculaires et parfaitement soutenir la colonne vertébrale.

Le temps de sommeil des enfants de 3 à 6 ans

Les enfants de 3 à 6 ans doivent bénéficier d’au moins 10 à 13 heures de sommeil par jour. À 3 ans, votre enfant ne fera peut-être qu’une seule sieste par jour. Tout dépend de l’organisme et des activités (sport, jeux) auxquelles chaque enfant s’adonne durant une journée. Certains enfants de cet âge ont des difficultés à se coucher et refusent même catégoriquement d’aller au lit.

Il faut adopter des habitudes saines pour leur assurer un cycle de sommeil régulier et équilibré. Ne donnez pas aux petits des boissons contenant des substances excitantes comme les sodas, le sucre ou la caféine. Éloignez-les de la télévision une heure avant l’heure de coucher. Les écrans de la télé, des portables peuvent rapidement perturber leur horloge interne et troubler leur sommeil.

Les enfants qui font une sieste trop longue à la garderie peuvent s’endormir plus tard dans la soirée. Réduisez leur temps de sieste à défaut de l’éliminer.

Conseils pour aider les enfants de 2 à 6 ans à bien dormir

Évitez ou réduisez au minimum les distractions de l’enfant lorsqu’il ne dort pas bien. Vous pouvez suivre tout simplement votre instinct et adapter des solutions personnalisées à son cas. S’il s’endort bien la nuit et se réveille sans difficulté, vous aurez trouvé la méthode idéale à appliquer. Surveillez donc les habitudes de votre enfant s’il ne dort pas bien et aidez-le à profiter d’un sommeil réparateur. Mettez-le dans des conditions appropriées à la relaxation et au repos.

Si vous ne gérez pas efficacement le manque de sommeil de votre enfant, cela impactera sa santé. Cette situation peut provoquer chez lui des troubles du comportement, de la somnolence diurne, un dérèglement métabolique ainsi qu’une brèche dans son système immunitaire. Il pourrait également être sujet à des problèmes d’attention et de concentration. De même, ses habiletés verbales et motrices seront affectées.

La prévention des troubles de sommeil

Les besoins de sommeil non satisfaits entraînent des troubles que vous devez apprendre à gérer. La meilleure solution est de l’aider à maintenir une routine quotidienne. Il est d’ailleurs capital que vous appreniez à la respecter pour assurer un sommeil paisible à votre enfant. Le suivi de leur sieste au cours de la journée est très important. Ils doivent éviter le plus possible les longues siestes en journée.

Les programmes télévisés qu’ils ont le droit de visionner doivent être contrôlés. En effet, les images et scènes inadaptées à leurs âges peuvent créer des traumatismes qui vont à leurs tours créer des phobies ou des troubles du sommeil. Il en va de même pour les contes et histoires qui suscitent la terreur chez eux avant l’heure de coucher. La reproduction psychologique de ces scénarios peut impacter leur sommeil et entraîner des cauchemars au cours de la nuit.

Le sommeil est d’une importance capitale pour les petits puisqu’il participe à leur plein épanouissement. Offrez aux enfants de bonnes conditions pour qu’il fasse de douces nuits !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here